Accueil La Une Culture

Stefan Lubrina: «Karl ne revient jamais en arrière»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Sculpter un iceberg, un lion géant, fabriquer une fusée, un aéroport, une rue, un manège, faire pousser une forêt ou donc une tour Eiffel de près de 40 mètres de haut, en moins de trois mois, c’est son job. Stefan Lubrina, scénographe pour la maison Chanel depuis plus de vingt ans, c’est l’homme qui fait qu’au bout du compte, chaque saison, on parle autant du décor que de la collection.

Diplômé des Arts décoratifs de Paris (ENSAD), spécialisation scénographie, il a débuté au théâtre, puis au cinéma, jusqu’à sa rencontre avec Karl Lagerfeld qui officiait aussi chez Chloé dans les années 90 (1). Un premier décor pour un showroom, puis pour des vitrines. Et enfin, les défilés.

Elle mesure combien, cette tour Eiffel ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs