Accueil La Une Culture

Le rap à part de Georgio

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les Ardentes, il connaît déjà, le Parisien du 18e  ! Georgio, Georges Edouard Nicolo pour l’état civil, était en effet à l’affiche de l’édition 2014 du festival. Mieux : dans un HF6 conquis.

Fin 2016, en guise de prélude à son retour en bord de Meuse, il sortait son deuxième album, Hera, toujours un peu à part dans ce rap hexagonal partagé entre – c’est un raccourci, mais quand même – jeunes pousses en quête des racines classiques et forts en gueule accros à la punchline qui dézingue.

Qui est Georgio, alors ? L’intéressé sort son joker : « Oh la la, la question la plus complexe. On pense que c’est la plus facile, mais pfff… Ecoute, Georgio, c’est un rappeur virgule un artiste de 24 ans. J’ai sorti plusieurs projets gratuits sur internet, plusieurs EP, et deux albums, dont le dernier, Hera marche plutôt bien et c’est pour ça qu’on se rencontre. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Dix livres merveilleux dans la hotte du grand Saint

Des albums mués en théâtre d’ombres, des livres pop-up, des classiques illustrés par des stars, des histoires façonnées en œuvre d’art : voici les incontournables à mettre sur la liste de Saint-Nicolas. Lisez le premier chapitre de « 101 façons de lire tout le temps » et « La première aventure de Sherlock Holmes - Une étude en rouge »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs