Accueil L’archive

Il y a dix ans dans Le Soir : «Ntuyahaga, bourreau des paras»

Oui, le major a tué les dix casques bleus belges. Mais aussi de très nombreux civils rwandais à Kigali.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

(article paru le 5 juillet 2007)

Hier, c'était un jour de fête au Rwanda. On y commémorait la fin du génocide de 1994. A Bruxelles, au même moment, douze jurés, cinq hommes et sept femmes, se penchaient sur le sort de l'ex-major Bernard Ntuyahaga des Forces armées rwandaise, poursuivi devant la cour d'assises pour différents homicides, dont celui des dix casques bleus belges.

A 17h30, devant une salle comble, la chef du jury, la main sur le coeur, a lu le verdict des jurés : Bernard Ntuyahaga est coupable de la mort de Bruno Bassine, Alain Debatty, Christophe Dupont, Yannick Leroy, Stéphane Lhoir, Thierry Lotin, Bruno Meaux, Louis Plescia, Christophe Renwa et Marc Uyttebroeck, tous engagés par l'ONU pour maintenir la paix au Rwanda.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs