Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Yanina Wickmayer: «Muguruza n’est pas nulle sur gazon…»

Yanina Wickmayer a franchi, mardi, l’écueil du premier tour en Grand Chelem pour la première fois en… cinq tournois, mais elle en veut encore plus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’Anversoise a besoin de matches et, surtout, de victoires (elle n’en avait décroché que neuf en 2017 avant d’arriver à Wimbledon) pour faire avancer son moteur, et raviver la confiance qu’elle perd, de manière plus ou moins régulière, au fil des périodes difficiles qu’elle a pris l’habitude de connaître dans sa carrière. «  Je suis déjà contente de pouvoir jouer un match en plus, que mon tournoi ne s’arrête pas dès le premier tour comme c’est le cas depuis plus d’un an en Grand Chelem  », souffle-t-elle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs