Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Wimbledon, le temple du tennis sous très haute surveillance

La sécurité a été renforcée cette année à Wimbledon. Policiers armés, chiens, fouilles plus poussées et portiques de sécurité : les organisateurs du tournoi ont tout fait pour protéger les joueurs et le public.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En douze mois, le visage de Wimbledon a changé. Le Court nº19 a disparu, laissant la place à une aire réservée au public, la structure du Court nº1 a été modifiée, en vue d’accueillir, en 2019, un toit rétractable et… la sécurité s’est renforcée. Dans les allées, bondées, c’est sans doute l’évolution la plus visible. Des dizaines de policiers déambulent, arme à la main et gilet pare-balles sur le corps, au milieu des spectateurs. «  On a atteint un nombre record de membres des forces de l’ordre  », pointent les organisateurs, obligés de réagir à la vague d’attentats qui s’est abattue sur l’Europe, Londres ayant été touchée à deux reprises cette année. Le niveau de la menace, dans la capitale anglaise, est « sévère ». Ce qui signifie qu’une attaque terroriste est «  hautement probable

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs