Accueil Sports Cyclisme

Froome en jaune au Tour de France: «L’étape du jour a donné des indications pour l’avenir»

Le vainqueur sortant, le Britannique Chris Froome, a pris les commandes du Tour de France dès la 5e étape remportée mercredi à La Planche des Belles Filles par le champion d’Italie Fabio Aru.

Temps de lecture: 2 min

Froome s’est classé troisième de l’étape dans cette première arrivée au sommet de l’épreuve. Mais il s’est aussi découvert un possible rival pour le maillot jaune en la personne d’Aru, vainqueur de la Vuelta en 2015.

En haut du « mur » final très raide (20 %), Aru, qui a attaqué précisément à 2232 mètres de la ligne, a précédé l’Irlandais Dan Martin de 16 secondes.

Froome, pointé à 20 secondes, a franchi la ligne dans le même temps que l’Australien Richie Porte, 4 secondes avant son dauphin de l’an passé, le Français Romain Bardet.

« Quand j’ai accéléré dans les 2 derniers kilomètres, Porte, Bardet et Martin ont été les seuls capables de me suivre. Cela donne une indication pour les batailles à venir », a estimé Froome, qui a renoué avec ses habitudes du maillot jaune. « Je suis très heureux de pouvoir à nouveau porter ce maillot. »

Lorsque Aru a accéléré, Froome et Porte l’ont laissé partir. « Il a choisi le meilleur moment pour attaquer. Il y avait une portion de plat et nous lui avons laissé trop d’espace. C’est une erreur que nous ne devrons plus commettre à l’avenir », a ajouté le Britannique, triple vainqueur de l’épreuve.

Froome ne va cependant pas planer après cette étape. « Cette étape a livré une première impression sur les autres coureurs qui visent le classement général », a-t-il avoué. « Maintenant, on en sait un peu plus sur la condition des uns et des autres. Je tiens également compte que c’est le genre d’arrivée qui convient aux coureurs en forme. C’était très raide sur la fin et Daniel Martin est très fort sur ce genre de pente. Mais il n’y a pas eu de gros écarts aujourd’hui. »

Le perdant du jour ? Il a pour nom Nairo Quintana, le Colombien qui a pris la 9e place à 34 secondes d’Aru. Soit un débours plus important que celui de l’Espagnol Alberto Contador (26 sec), en difficulté avant le « Condor » mais auteur d’une meilleure fin de course.

Le Britannique Geraint Thomas, qui portait le maillot jaune au départ de Vittel, a été distancé sur l’accélération de Froome à 1700 mètres de la ligne. Il a reculé à la deuxième place du classement général, à 12 secondes de son coéquipier.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb