Accueil Sports Cyclisme

Tour de France: Marcel Kittel s’impose au sprint lors de la sixième étape

L’Allemand (Quick Step) a devancé Arnaud Demare (FDJ) et André Greipel (Lotto-Soudal) sur la ligne d’arrivée pour s’adjuger une deuxième victoire sur ce Tour.

Temps de lecture: 2 min

Marcel Kittel (Quick-Step Floors) s’est imposé au sprint au terme de la 6e étape du Tour de France, disputée entre Vesoul et Troyes sur la distance de 216 kilomètres. L’Allemand a devancé le Français Arnaud Démare (FDJ) et son compatriote André Greipel (Lotto-Soudal). Leader du classement général depuis mercredi au sommet de La Planche des Belles Filles, Chris Froome (Sky) est toujours en jaune.

Comme souvent sur ce 104e Tour, l’échappée du jour s’est dessinée dès les premiers hectomètres. Trois coureurs ont pris les devants une fois le traditionnel drapeau agité. En effet, Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), le Français Perrig Quemeneur (Direct Energie) et le Norvégien Vegard Stake Laengen (UAE) ont compté jusqu’à 4:00 d’avance sur le peloton.

Mais l’écart s’est irrémédiablement amenuisé, le trio étant repris par la meute à 3 kilomètres de l’arrivée. Comme prévu, c’est donc sur un sprint massif que la victoire d’étape s’est disputée.

Plus puissant, Kittel s’est montré le plus véloce dans les derniers mètres, remportant sa 11e victoire d’étape sur le Tour. Cette année, il avait déjà enlevé la 2e étape à Liège.

Aucun changement n’est à signalé au classement général, toujours emmené par Froome, qui devance son coéquipier Geraint Thomas et l’Italien Fabio Aru (Astana), vainqueur de la 5e étape mercredi.

La Bourgogne des grands crus attend le Tour de France, vendredi, dans le final de la 7e étape qui relie sur 213,5 kilomètres Troyes à Nuits-Saint-Georges.

ETAPE 6

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Cyclisme

Pour Mark Cavendish, l’heure est à l’urgence absolue

Le grand projet rêvé par Jérôme Pineau ne verra manifestement pas la lumière. Pire, le manager de B&B Hôtels a libéré ses coureurs il y a quelques jours. Pour le Britannique comme pour une vingtaine de coureurs, il faut se retourner. Et vite.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb