Accueil Belgique Politique

La stratégie de Défi vise-t-elle à faire pourrir les négociations?

Lutgen a convié MR, Ecolo et Défi pour une première réunion portant uniquement sur la gouvernance. Mais Maingain veut d’abord poursuivre les rencontres bilatérales. Les autres partis craignent que Défi finisse par renouer avec le PS.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Après un début de semaine entamé en mode mineur, la crise politique se décante (un peu). Ce mercredi en fin de journée, Benoît Lutgen a confirmé la tenue d’une réunion, jeudi à 13 h 30. A l’ordre du jour, la gouvernance.

Le président du CDH a convié ses trois interlocuteurs, le PS étant toujours mis à l’écart depuis que le CDH a « retiré la prise » de leurs majorités communes, voici plus de deux semaines. Ecolo qui entend profiter de cette crise pour engranger des accords sur la gouvernance, a fait savoir qu’il y participerait. Mais les verts rappellent leur exigence : on ne parlera que de gouvernance.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Slezingher , mardi 11 juillet 2017, 17:22

    J'ose espérer que Monsieur Maingain ne se prend pas pour un grand homme d'Etat car sa petite personne à l'ego surdimensionné ne représente rien par rapport à l’ensemble des belges francophones qui attendent un gouvernement en activité! Il est vrai qu'après près de vingt ans de présidence de Défi, il se croit l’égal d'un potentat africain!

  • Posté par Stephan Schmitz, jeudi 6 juillet 2017, 14:06

    L'ego existentiel de Maingain pour paraître une petit peu à l'avance scène médiatique me fait penser au refrain d'une chanson de Jacques Brel : Être une heure, une heure seulement Être une heure, une heure quelquefois Être une heure, rien qu'une heure durant Beau, beau, beau et con à la fois

  • Posté par Stephan Schmitz, mercredi 5 juillet 2017, 21:59

    Maingain,..... le défi... brillateur du PS ?

  • Posté par Thill-goelff Frédéric, mercredi 5 juillet 2017, 21:24

    La Wallonie connaît le plein-emploi, un excédent budgétaire, aucune dette publique. Le monde entier nous envie. Tout baigne. Alors, nos politiques occupent leur temps à s'occuper des détails.

  • Posté par Lustygier Michel, mercredi 5 juillet 2017, 20:05

    Il a moins de scrupules à travailler avec le PS où quelques uns sont suspects ou même inculpés . Pas de cumuls, il se contentera de quelques ministres . La vieille politique n'est pas morte ! ( l'art de monnayer sa participation)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs