Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Henry: «J’ai eu deux heures pour me décider»

Alors que son arrivée au stage du Sporting d’Anderlecht aurait dû être un jour de fête, il n’en fut malheureusement rien pour Henry Onyekuru, qui avait appris quelques heures plus tôt le décès tragique de son « frère » Ntuthuko Radebe dans un accident de la circulation en Afrique du Sud. Très touché par ce drame, le néo-Anderlechtois avait évidemment une pensée pour celui avec qui il a partagé un bout de carrière, à l’Aspire Academy, mais aussi à Eupen au moment de revenir sur sa jeune carrière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Une association fulgurante, fruit d’ambitions et de travail

En une saison en D1, Henry Onyekuru s’est fait un… prénom. Appelé Henry en hommage à Thierry Henry, le néo-Anderlechtois est rapidement devenu un fan absolu de l’ancienne vedette d’Arsenal. «  J’ai toujours été fan de sa manière de jouer. Est-ce le meilleur joueur du monde ? Non, tout le monde sait que Lionel Messi est le plus grand joueur de tous les temps, mais dans sa façon de jouer, j’ai toujours été fan de Thierry Henry et c’est en le regardant que j’ai progressé car j’aime sa façon de jouer. C’est ce que j’essaie de reproduire. Je rêve d’ailleurs de le rencontrer et quand ça arrivera, je lui dirai qu’il était mon idole…  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs