Accueil Monde Union européenne

Un accord commercial euro-japonais à la barbe de Donald Trump

Les négociateurs de l’UE et japonais ont annoncé avoir atteint un « accord politique » sur un futur grand partenariat commercial. Après le Ceta, voici le Jeta…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Il y a quelques mois encore, la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström affirmait au sujet de l’accord commercial négocié depuis 2013 entre l’UE et le Japon, que la substance était plus importante que le timing. La pression du timing a tout de même visiblement pris le pas sur le reste. Cecilia Malmström et le ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida, arrivé en éclaireur à Bruxelles pour achever la négociation en vue d’un sommet euro-nippon convoqué mardi pour ce jeudi, ont déclaré avoir atteint un « accord politique » sur un partenariat commercial entre les deux grands blocs. Dirigeants européens et japonais pourront dès lors rejoindre le sommet du G20 à Hambourg, bardés d’un « accord » dont ils souhaitaient ardemment pouvoir se prévaloir devant Donald Trump, ce président américain qui aime si peu les accords de libre-échange, qu’il a dénoncé celui que son prédécesseur avait conclu avec l’Est asiatique. Dont le Japon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs