Accueil La Une Monde

Migrants: le plan d’action en Libye, un «emplâtre sur une jambe de bois»

Amnesty International publie un rapport dénonçant notamment les pratiques des gardes-côtes libyens envers les migrants. Ils sont accusés de bafouer les droits de l’Homme. Un Conseil des ministres européens informel ce jeudi portera entre autres sur l’aide à la Libye délivrée par l’UE.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce jeudi, les ministres de la Justice et des Affaires intérieures européens se réunissent à Tallinn. Au programme : discuter du plan d’action migratoire récemment annoncé par la Commission européenne. Elle compte octroyer 46 millions d’euros à la Libye pour surveiller ses frontières et limiter les départs de migrants en mer Méditerranée. Les discussions seront peut-être plus corsées que prévu vu le pavé dans la mare jeté par Amnesty International. L’institution vient de publier un rapport dénonçant la politique de l’Union européenne dans la zone e matière de migration. Intitulé «  A perfect storm: the failure of European policies in the Central Mediterranean  », le rapport accuse l’Europe d’abandonner les sauvetages en mer, et met en garde contre les activités illégales des garde-côtes libyens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs