RTL refuse de se soumettre au CSA belge

RTL refuse de se soumettre au CSA belge

RTL Belgium a pris connaissance de la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de cesser de transférer au Luxembourg les plaintes qui concernent ses chaînes télévisées. «RTL Belgium n’entend pas prendre part à ce qui ne s’apparente qu’à une campagne de communication de l’organisme francophone et continuera à se conformer au contrôle de la seule autorité de régulation dont elle dépend, Alia. Alia remplit pleinement son rôle d’organe de régulation et de contrôle dans l’état de droit qu’est le Grand-Duché du Luxembourg et, contrairement au CSA, n’usurpe pas son rôle en se voulant législateur», réagit ce jeudi l’entreprise.

Dans son communiqué, RTL Belgium prend soin de souligner que l’organe décisionnel du CSA s’est prononcé avec une courte majorité de cinq membres contre quatre, la voix du président du CSA, «dont le mandat prend fin à l’automne», ayant été «prépondérante».

«Il n’appartient pas à RTL Belgium de remettre en cause la législation européenne en vigueur ou le protocole de coopération signé le 4 juin 2009 entre le Gouvernement de la Communauté française et le Gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg», déclare ensuite la société.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous