Accueil Sports Cyclisme Tour de France

« Marcel Kittel a le gabarit d’un boxeur »

Philippe Gilbert évoque les qualités de son sprinter chez Quick Step. Une équipe qui épate par la qualité d’un collectif solidaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La victoire appelle la victoire. Chez Quick Step, cette vérité n’est plus à faire. A Troyes, Marcel Kittel s’est vu offrir le 37e bouquet pour l’équipe belge. « Cinq étapes au Giro, deux déjà ici, de belles classiques : parmi les 37, il y a peu de kermesses ! », constatait Philippe Gilbert trempé par la chaleur suffocante, comme tout le monde, sur la ligne.

Mais heureux. C’est évidemment plus facile de supporter les conditions climatiques oppressantes lorsque le succès est au bout. « La première victoire à Liège a libéré tout le monde, c’est clair », poursuit Gilbert. «  Mais on gère aussi les déceptions en parfaite harmonie, il se dégage de notre formation une énorme solidarité. »

Le Remoucastrien est forcément aux premières loges pour en parler, lui qui, à titre personnel, sait que les ouvertures ne seront pas nombreuses.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs