Accueil Société Régions Bruxelles

A la Toussaint, Reyers tombe le tablier

La première phase du chantier de démolition du viaduc durera 9 jours et non 100 comme prévu initialement. Après le tablier, les rampes tomberont en février 2016.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Exit l’emballage blanc destiné à protéger l’environnement durant les opérations de désamiantage, place aux grues et autres mâchoires à béton. Dès la fin du mois, le chantier de démolition du viaduc Reyers, à Schaerbeek, prend une tournure aussi visible que définitive avec la destruction du tablier long de près de 225 mètres. Avec, pour une fois, une bonne surprise puisque les travaux se limiteront à la semaine de Toussaint, soit 9 jours au lieu des 100 initialement prévus. « Lors de l’élaboration du premier planning, à l’automne dernier, nous n’avions pas encore de vision assez précise des caractéristiques du tablier ou de la capacité portante des tunnels routiers et trams ou de la station de métro situés sous l’édifice », précise-t-on à la Région où l’on se frotte les mains, la révision à la baisse des écueils techniques pesant aussi sur la facture : l’enveloppe destinée à cette première phase étant ainsi diminuée de moitié.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs