Etats-Unis: des centrales nucléaires visées par des cyberattaques

La société Wolf Creek Nuclear Operating Corporation. DR
La société Wolf Creek Nuclear Operating Corporation. DR

Des sociétés chargées du fonctionnement de centrales nucléaires aux Etats-Unis ont fait l’objet d’attaques informatiques au cours des derniers mois, conduisant à l’activation d’un niveau d’alerte élevé, selon le New York Times qui cite un rapport des autorités américaines.

Ces cyberattaques se sont produites entre les mois de mai et juin et ont notamment visé la société Wolf Creek Nuclear Operating Corporation, qui gère le fonctionnement d’une centrale nucléaire dans l’Etat du Kansas. Elles ont été consignées dans un rapport du département américain de la Sécurité intérieure daté du 28 juin et obtenu par le New York Times.

Selon le quotidien, les hackers ne sont pas parvenus à pénétrer les «systèmes opérationnels» et la société Wolf Creek assure que le réseau attaqué était séparé de celui de la centrale nucléaire.

Le rapport n’indique pas si ces cyberattaques étaient liées à de l’espionnage industriel ou à une tentative d’endommager ces centrales.

Le rapport conclut toutefois que les pirates se sont montrés «déterminés à cartographier les réseaux informatiques (des sociétés visées) en vue de futures attaques».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Vercauteren a pu compter sur l’apport de Nacer Chadli, une fois de plus précieux pour le Sporting.

    De retour à Anderlecht, Franky Vercauteren est déjà chez lui

  2. Ahmed Laaouej est le nouveau patron du PS bruxellois, il a battu de justesse Rachid Madrane. © Hatim Kaghat, Belga.

    Ahmed Laaouej, patron d’un PS bruxellois déchiré

  3. Yassine Cheikhi et Mohamed Botachbaqut, les deux djihadistes belges qui se sont évadés d’une prison kurde.

    Rapatriement de djihadistes belges: «Aucune décision allant dans ce sens» n’est parvenue aux autorités

La chronique
  • Hommage à la Catalogne

    Avant d’écrire 1984 (qui terrifie par son incroyable actualité), George Orwell avait participé à la guerre d’Espagne, plus particulièrement aux batailles livrées en Catalogne en 1936-1937 face aux troupes franquistes. Ceux qui s’intéressent à l’actualité politique catalane feraient bien de se plonger dans son Hommage à la Catalogne (republié chez 10/18), qui livre encore quelques clés pour comprendre cette région singulière et ses rapports avec le reste de l’Espagne.

    Ainsi, cette phrase : « Dans cette guerre, on eût dit que c’était toujours à qui manquerait l’autre ». N’est-ce pas un résumé laconique mais implacable de l’incompréhension historique entre l’Espagne et sa région la plus remuante et de l’échec des gouvernements successifs de Madrid et de sa justice ?

    Un pouvoir central qui privilégie systématiquement à la politique de la main tendue celle de la main sur la figure.

    L’Espagne, devenue...

    Lire la suite

  • Wallonie: le dernier des travaux de Di Rupo

    Ce n’est pas nécessairement un tsunami qui se prépare, mais le changement de présidents à la tête des partis francophones est un très grand chambardement. Ceux qui ont vécu depuis vingt ans avec Elio Di Rupo président du PS et grand manitou francophone, ceux qui ont grandi avec Olivier Maingain président de Défi et grand imprécateur francophone, devront changer de logiciel. On mesure l’ampleur de la révolution quand on ajoute la disparition, officielle du moins, du concept « Michel/Reynders » à la tête du MR, après le...

    Lire la suite