Accueil Techno

Affaire Dauriac: comment se fabrique un e-mail bidon

Tromper le destinataire d’un courrier électronique sur l’identité réelle de l’expéditeur est (presque) un jeu d’enfant et un acte délictueux que des experts en informatique sont capables de repérer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Il existe plusieurs techniques – de la plus grossière à la plus fine – pour duper le destinataire d’un courrier électronique quant à l’identité de l’expéditeur. La plus énorme est la plus évidente : s’installer derrière le poste de travail ou s’emparer du smartphone de la personne censée envoyer l’e-mail, ouvrir son logiciel de messagerie, composer le courrier à sa place et l’envoyer ni vu ni connu.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs