Affaire Grégory: Murielle Bolle sera confrontée à son cousin le 28 juillet prochain

©AFP
©AFP

Inculpée pour « l’enlèvement suivi de mort » de Grégory Villemin et maintenue en détention, Murielle Bolle sera confrontée à son cousin le 28 juillet prochain à Dijon, a indiqué ce vendredi l’un de ses avocats à BFMTV. Le témoignage récent de l’homme avait été déterminant dans sa mise en cause dans l’affaire et son inculpation. Il avait affirmé avoir été témoin des violences que sa cousine aurait subies, en 1984, pour faire changer son témoignage.

Plus tôt dans la journée, un autre avocat de Murielle Bolle avait annoncé son intention de « déposer plainte pour faux témoignage et dénonciation calomnieuse » contre ce nouveau témoin.

Un « calvaire » en prison

Par ailleurs, Murielle Bolle a entamé une grève de la faim ce jeudi pour protester contre ses « conditions de détention  » et pour « clamer son innocence  », a annoncé l’un de ses avocats.

La femme dit « vivre un calvaire  », selon les termes utilisés par son avocat. Elle a également « des pensées suicidaires  » et ses rares sorties de cellule « sont accompagnées d’une pluie d’insultes et de menaces de mort » de la part des autres détenues, a précisé Me Christophe Ballorin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous