Un juge américain reporte à nouveau les expulsions de 1.444 Irakiens

Un juge fédéral américain a décidé de reporter les expulsions des ressortissants irakiens vivant aux Etats-Unis pour 14 jours supplémentaires, estimant toujours qu’ils risquaient d’être torturés ou tués en cas de retour dans leur pays d’origine.

Le magistrat Mark Goldsmith, siégeant à Detroit, dans le Michigan, a ainsi prolongé jeudi une précédente suspension des expulsions de 1.444 Irakiens, qui devait arriver à terme le 10 juillet. «Les allégations portées ici sont que les détenus risquent d’être confrontés à des conséquences extrêmes, graves, telles que la mort, la persécution et la torture» s’ils étaient renvoyés dès aujourd’hui dans une Irak ravagée par la guerre, a-t-il affirmé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous