Des tests d’entrée sont organisés dans une école primaire d’Anderlecht

Photo d’illustration © Mathieu Golinvaux/Le Soir
Photo d’illustration © Mathieu Golinvaux/Le Soir

Des tests d’entrée en primaire sont organisés depuis deux ans à l’Institut Marie Immaculée-Montjoie (Immi) à Anderlecht, selon une information publiée vendredi par le quotidien La Dernière Heure et confirmée par l’échevin de l’Enseignement Fabrice Cumps. La ministre de l’Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles Marie-Martine Schyns taxe ce procédé d’illégal et demande son arrêt.

Fabrice Cumps a été averti cette semaine de la situation par une directrice d’une école communale, qui venait de perdre un élève ayant réussi le test d’entrée de l’Immi. Il a alors averti l’inspecteur de la Communauté française. A partir du moment où cet «exercice» pour les nouveaux élèves permet d’orienter voire de refuser une inscription, il peut être considéré comme un examen de sélection, selon l’échevin.

« Ce n’est pas acceptable »

«Ce n’est pas acceptable. A une période où on commence à parler de faire un monitoring des établissements et de regarder leurs taux de réussite, concentrer les difficultés dès le départ dans certains établissements pourrait devenir à terme potentiellement dangereux», estime-t-il.

En réponse à la question d’actualité de la députée Isabelle Emmery posée mercredi au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la ministre a rappelé qu’une école ne peut refuser d’inscrire un élève que dans trois cas, à savoir pour des questions d’âge, de manque de places ou si la famille refuse de signer le projet pédagogique de l’école. «Le test organisé dans cette école constitue une forme de sélection préalable à l’inscription et est donc illégal», a ajouté vendredi Marie-Martine Schyns, après avoir pris plus spécifiquement connaissance de l’affaire. «Même si l’intention première est sans doute d’aider les familles à se situer, ce test ne respecte pas les valeurs qui ont inspiré le décret ’Missions’».

Le test devra être arrêté, au risque pour l’école de recevoir une mission d’inspection.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous