Accueil La Une Monde

Comment accroître virtuellement une vraie population active

L’e-résidence permet à tout citoyen étranger et établi hors d’Estonie, d’accéder aux services administratifs mais aussi commerciaux à distance.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

L’e-résidence est sans doute le programme le plus étonnant et novateur de l’e-gouvernance estonienne. Pour la bagatelle de 100 euros, n’importe quel citoyen étranger et habitant hors d’Estonie peut faire la demande d’une résidence virtuelle dans ce pays balte. Il « peut », mais il n’a pas le « droit » de l’obtenir. L’État estonien procède pour commencer à un « check » rigoureux de l’honorabilité du candidat résident : si la demande est rejetée, c’est irrévocable…

L’objectif n’est évidemment pas de rejeter, mais d’accroître la population active et entrepreneuriale du pays. Car dès qu’un e-résident a été enregistré – il va retirer physiquement sa carte d’e-identité dans un poste consulaire – il peut aussi créer une société en Estonie. Il y bénéficiera à ce titre de tous les services administratifs, mais aussi commerciaux : banques, services aux entreprises… Mais l’e-résidence ne donne aucun droit à la résidence physique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs