Accueil Belgique Politique

Paul Magnette: «Nous allons vers le chaos»

Le ministre-président wallon a « fait ses caisses », prêt à partir. Il qualifie de « délire politique » la situation dans laquelle se trouve le gouvernement wallon, mais jure qu’il ne bloquera pas l’exécutif.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Elysette, jeudi après-midi. Paul Magnette (PS) vient de présider un gouvernement wallon expéditif. Le ministre-président wallon dénonce l’attitude du partenaire CDH. Les caisses s’entassent dans un coin de son bureau. La grande étagère qui lui servait de décor est vide. S’il le faut, le moment venu, il s’effacera. Mais quand ? Et au profit de qui ?

Avec le blocage sur la télé-redevance, a-t-on atteint un point de non-retour ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Thill-goelff Frédéric, samedi 8 juillet 2017, 7:33

    Je suis plutôt un électeur du centre-droit, donc pas vraiment attiré par le parti de M. Magnette, mais force est de constater que M. Lutgen a lancé un processus sans savoir où il allait. Cela est d'autant plus bizarre que son parti était à la remorque du PS depuis une décennie au moins, et plus particulièrement lors de la formation des derniers gouvernements. Le CDH veut s'accrocher au pouvoir quoi qu'il en coûte aux citoyens et à la l'avenir de la Région/Communauté/pays. En politique, quand on pose un geste, on en soupèse TOUTES les conséquences au préalable, pas seulement les éléments qui plaisent. Nous sommes dans un système de méfiance constructive, donc les discussions avec les candidats potentiels au pouvoir auraient dû avoir lieu avant de débrancher la prise. En plus, le timing est vraiment mal choisi.De l'amateurisme total.

  • Posté par Maldague Thierry, samedi 8 juillet 2017, 6:43

    Qu'il garde son chaos pour lui Maintenant un peu d'air frais et d'espoir pour la wallonie

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs