Accueil La Une Monde

Avis de tempête entre la Chine et l’Inde au G20

Un différend frontalier entre la Chine et le Bouthan, protégé par l’Inde, enflamme les deux géants asiatiques. Qui refusent toute rencontre bilatérale en marge du G20 de Hambourg.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le sommet du G20 de Hambourg est aussi une occasion pour les chefs d’Etat des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ces puissants pays émergents membres de G20, de se retrouver entre eux avant leur sommet annuel qui aura lieu en septembre à Xiamen, en Chine. Et d’organiser des rencontres en tête à tête pour faire progresser des dossiers ou déminer des tensions.

Mais dans les salons de Hambourg, il n’y aura pas d’aparté entre le président chinois Xi Jinping et le premier ministre indien Narendra Modi. Un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères avait indiqué ce jeudi que «  l’atmosphère n’est pas bonne pour une rencontre  » entre les deux hommes. Et la partie indienne a confirmé de manière assez sèche n’avoir en aucune manière cherché à organiser une rencontre bilatérale : «  Il n’y a pas de changement dans le programme du Premier ministre  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs