Accueil Opinions Éditos

Immigration: égoïsme et impuissance à tous les étages

Alors que l’Italie submergée par l’arrivée incessante de réfugiés appelle à l’aide, ses partenaires européens restent de marbre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Cynisme et hypocrisie. Vendredi, le Polonais Donald Tusk a dénoncé sans les citer ces pays du G20 prompts à condamner dans les salons le trafic de migrants, mais réticents à combattre sur le terrain ce qu’un ministre italien a récemment appelé «  la plus grande agence de voyages criminelle de l’histoire  ».

Car à l’écart des règles et des lois, il n’y a pas de traversée de la Méditerranée possible sans passeurs. De l’Afrique à l’Europe, ce sale business aux airs de monopole a rapporté 1,6 milliard de dollars en 2016 aux trafiquants. Conséquences : plus de 2.000 corps déjà engloutis par la Méditerranée depuis janvier, l’Italie au bord de la suffocation et des Européens qui rivalisent d’astuces pour se débarrasser d’étrangers jugés encombrants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs