Accueil Culture Livres

Le livre du jour: «Les écrivains fantastiques féminins et la métamorphose» d’Anne Richter

La métamorphose, thème majeur du fantastique féminin

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

On dit le plus souvent que le fantastique est une rupture soudaine de la réalité, un scandale inopportun et incompréhensible. Chez Anne Richter, le fantastique est plutôt dans le trouble que dans la rupture. L’art de l’écrivaine belge nous mène dans les labyrinthes du mystère, des apparences trompeuses, de l’autre côté du miroir, loin des monstres et des assassins des contes d’horreur et de terreur. «  La démarche du fantastique, c’est la recherche du réel caché, du réel souterrain, dit-elle. Je crois que tout ce que j’ai écrit veut découvrir cette identité secrète. C’est ce qui m’intéresse dans la vision du monde : qu’est-ce qui se cache derrière votre sourire ?  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs