Accueil Société Régions Liège

Agriculture: invité dans la province, Joseph Pousset préconise les mécanismes naturels

Robots désherbeurs, bineuse guidée par caméra, roto étrille intelligente… La technologie offre à l’agriculture biologique ses performances. « Et si on utilisait la main-d’œuvre gratuite présente dans le sol », déclare Joseph Pousset.

Temps de lecture: 3 min

Les tracteurs géants sont alignés comme dans toute foire agricole qui se respecte. À leurs côtés, pas de pulvérisateurs ou autre machine à injecter des pesticides. Ce vendredi, dans les champs de Horion-Hozémont pour la 5e journée interprofessionnelle de l’agriculture biologique, le matériel agricole vedette s’appelle herse étrille, bineuse, sarcleuse ou encore roto étrille. Des machines munies de couteaux, de disques, de dents et autres houes qui ont pour principale mission de désherber les grandes cultures. Carottes, oignons, haricots et céréales poussent comme de bons petits soldats dans une morne plaine où les « mauvaises herbes » ont été éliminées mécaniquement.

« C’est impressionnant de voir comment les machines évoluent et permettent de se passer progressivement des herbicides », remarque Thierry Léonard agriculteur à Wasseiges qui est en train de convertir 40 de ses 150 ha aux cultures biologiques. « J’ai à la fois envie de mieux respecter l’environnement et de répondre à la demande de la société. Je veux un sol plus vivant et m’affranchir des firmes phytosanitaires mais en même temps je remarque l’émergence des robots, drones et autres machines guidées par GPS. J’ai peur du coût que cela va engendrer ! »

Le machinisme menace-t-il l’agriculture biologique ? Invité par les services agricoles de la Province de Liège, l’agriculteur-chercheur français Joseph Pousset met en garde. « Tout ce qui brille n’est pas d’or. L’achat de machines profite à ceux qui les vendent pas toujours aux agriculteurs qui les achètent », déclare celui qui prône la voie des facteurs naturels, moins spectaculaire mais qui a l’avantage de présenter une vision globale de l’agriculture : travailler avec la nature et non contre elle.

Devant environ 200 participants – essentiellement des agriculteurs – Joseph Pousset prend l’exemple de l’azote, un engrais capital pour la croissance des cultures. « Au-dessus d’un champ d’un hectare, il y a 80.000 tonnes d’azote dans l’air. Il y a moyen de l’utiliser en choisissant des plantes qui vont capter cet azote et le diffuser dans le sol pour d’autres plantes. On peut aussi favoriser l’activité de bactéries qui fixent l’azote. Mais pour y arriver, il faut un sol vivant aéré et sur lequel on pratique des rotations de culture et des labours peu profonds ».

Durant plus d’une heure, Jospeh Pousset développe ses méthodes pour venir à bout des « mauvaises herbes » – « aucune ne l’est par nature » – distille sa philosophie des mécanismes naturels « le sol est rempli de travailleurs bénévoles bien formés auxquels il faut s’adapter au lieu d’utiliser des armes de destruction massive » et donne quelques exemples d’essais réussis comme les semis conjoints de céréales d’hiver et de trèfle.

Pour des aliments bio pas trop chers

Dans les bonnes terres limoneuses de Hesbagne où poussent carottes et haricots, les fabricants de machines font des démonstrations. « Les nouveaux moyens techniques ne sont pas forcément en position avec la philosophie de Pousset », déclare Pierre Lemaire, agriculteur bio à Faimes, scrutant le travail d’une machine qui vaut près de 80.000 euros. « Il faut avancer avec la société qui veut des aliments bio par trop chers ».

« C’est oublier que tout le monde n’a pas les bonnes terres de la Hesbaye et que l’essor des moyens techniques risque de tirer les prix du bio vers le bas avec de fâcheuses conséquences pour les petits maraîchers », rétorque Philippe Loeckx agriculteur bio dans le Hainaut. En pleine croissance, l’agriculture biologique est pétrie de contradictions. Chacun pourra-t-il trouver sa place ?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs