Accueil Sports Cyclisme

Tour de France: le Français Calmejane remporte la 8e étape, Froome garde le maillot jaune

Le Français s’impose en solitaire et décroche en même temps le maillot à pois.

Temps de lecture: 2 min

Le Français Lilian Calmejane (Direct Énergie) a remporté en solitaire la 8e étape, disputée samedi entre Dole et la station des Rousses après 187,5 kilomètres de course. le Français a devancé le Néerlandais Robert Gesink (LottoNL-Jumbo) et Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert). Le Britannique Chris Froome (Sky) conserve le maillot jaune de leader au classement général.

Après deux étapes dédiées aux vrais sprinteurs, le peloton disputait une étape promise aux baroudeurs. En effet, les avis étaient unanimes avant le départ, la course allait être animée. Le ton a été donné dès le début de l’étape, disputée sur un rythme effréné. De nombreux coureurs ont tenté leur chance, en vain.

Marcel Kittel (Quick-Step Floors) a mis ses coéquipiers à contribution pour disputer le sprint intermédiaire après 46 km de course. L’Allemand a pris la 3e place, consolidant son maillot vert en l’absence d’Arnaud Demare, lâché dès les premiers kilomètres de l’étape.

Une course de mouvements a rythmé toute la journée et de nombreux coureurs ont tenté leur chance.

Mais au pied de la dernière difficulté du jour, ce sont finalement Michael Valgren (Astana), Jan Bakelants (AG2R), Nicolas Roche, Greg Van Avermaet (BMC), Serge Pauwels (Dimension Data), Warren Barguil (Sunweb), Robert Gesink (Lotto-Jumbo), Simon Clarke (Cannondale-Drapac) et Lilian Calmejane (Direct Énergie) qui étaient en tête de la course.

CYCLING TOUR DE FRANCE STAGE 8 (2)
Belga

Calmejane, le plus fort des fuyards, a attaqué dans la montée et est passé seul en tête au sommet de la côte de la Combe. Il portera le maillot à pois du meilleur grimpeur dimanche. Pris de crampes à 5 km de l’arrivée, il a trouvé les ressources nécessaires pour résister au Néerlandais Robert Gesink et s’imposer en solitaire à la Station des Rousses. Pour couronner le tout, Calmejane a également remporté le ’Prix de la Combativité’. Déjà vainqueur d’une étape sur le Tour d’Espagne l’année dernière, Calmejane enregistre le 7e succès de sa saison.

Gesink a terminé 2e à 0 : 37 alors que le Belge Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert) a pris, au sprint, la 3e place, réglant le groupe des favoris.

Dimanche, la 9e étape reliera Nantua à Chambéry sur 181,5 kilomètres. Le peloton devra grimper pas moins de 7 difficultés répertoriées dont 3 cols hors catégorie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb