Accueil Monde Europe

Hambourg se réveille après trois jours de manifestations contre le G20

La ville allemande a été le théâtre de trois jours de protestation, avec leurs lots de débordements, contenus avec difficulté par les policiers. Mais le message aura-t-il été entendu ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Dimanche, 5h30 du matin. Le bruit assourdissant des hélicoptères qui veillaient sur Hambourg où se tenait le G20 a enfin cessé. Les sirènes se sont enfin tues. À force, on aurait fini par croire qu’ils faisaient partie du folklore sonore de la ville.

Hambourg se réveille de trois jours de manifestations, dont on se souviendra principalement des nombreux débordements, contenus tant bien que mal par 20 000 policiers venus en renfort de toute l’Allemagne et qui se sont vite retrouvés en sous-effectifs.

Dehors, le jour d’après fait peine à voir. Outre les immondices laissées par les manifestants, des poubelles ont à nouveau été incendiées, les vitrines des commerces qui ont été pillées se sont retranchées derrière des larges planches de bois, déjà taggées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mine , dimanche 9 juillet 2017, 18:23

    beaucoup d´habitants de Hambourg sont venus volontairement nettoyer les restes des dégats dans les quartiers concernés.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs