Accueil Belgique Politique

Des députés invités par Luminus à l’Euro: «Où est le problème?», s’interroge Crucke

Une pratique qui n’a rien d’illégal mais qui pose néanmoins un problème éthique.

Temps de lecture: 2 min

L’entreprise Luminus a invité plusieurs députés wallons, de différents partis, ainsi que le ministre de l’Énergie de l’époque Paul Furlan (PS), à un match des Diables Rouges le 13 juin 2016 à Lyon, dans le cadre de l’Euro de football. Une pratique qui n’a rien de secret ni d’anormal, selon les politiques concernés.

Jean-Luc Crucke (MR), qui n’a pas assisté au match en question mais a, en revanche, accepté une invitation à aller voir un autre match, le vendredi 17 juin à Bordeaux, voit dans ces révélations une « fuite » organisée « pour déstabiliser la commission d’enquête parlementaire sur Publifin ».

Invité ce mardi matin sur La Première, Crucke a ajouté qu’il fallait surtout se demander à qui « profite le crime ». « Je suis fan de football, d’Anderlecht et de l’équipe nationale. Est-ce que ça fait tache ? (…) Je connais bien EDF Luminus mais à l’époque, je ne siégeais pas comme actif en Commission de l’Énergie. À l’époque, il n’y avait pas de Commission Publifin. Depuis que j’y suis, je n’ai pas accepté la moindre invitation. (…) Je n’aurais pas accepté si tel avait été le cas », a-t-il encore précisé.

Des invitations fréquentes

Jean-Luc Crucke ne s’arrête pas là et va encore plus loin. « Où est le problème ? (…) C’est tout à fait légal. (…) Des invitations, on en reçoit tous des dizaines. J’en accepte plusieurs d’associations et d’entreprises. C’est notre rôle aussi », ajoute-t-il, avant de continuer : « L’Euro, ça ne se fait pas toutes les années. La population, la nation était vraiment en train de vibrer pour une équipe et je crois qu’un homme politique peut aussi y aller parce qu’il reçoit une invitation. N’allons pas chercher midi à quatorze heures ».

« Il n’y a rien de secret, ni de caché », a également réagi le député CDH Dimitri Fourny.

Des explications qui ne convainquent pas tout le monde et certainement pas le PTB.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dutry Gary, mardi 11 juillet 2017, 13:55

    C'est évidemment du lobbying, et un tel cadeau pose clairement question. Et ce serait légal ?

  • Posté par Dutry Gary, mardi 11 juillet 2017, 22:47

    C'est vous qui n'avez rien compris Charles, on parle ici de députés wallons, pas de relations commerciales et encore moins des "clients". Ce sont des députés, vous savez, ces gens qui se réunissent et votent des décrets, notamment dans le domaine de l'énergie. Alors oui, on peut se poser des questions lorsque ceux-ci se voient offrir des divertissements par des acteurs d'un marché qu'ils régulent.

  • Posté par Roosemont Charles, mardi 11 juillet 2017, 17:24

    Vous n'avez rien compris, vous les soi-disant connaisseurs.J'ai eu dans ma carrière commerciale, l'occasion d'inviter des clients à ce genre d'opportunités. Cela permet de rencontrer des gens que sinon vous ne verriez jamais alors que le "commerce" ,c'est une affaire de personnes.Croyez vous que les négociations étaient faussées à cause de cela.Au contraire , si vous connaissdez mieux les acheteurs ,eux , connaissent d'autant mieux leurs vendeurs.Et non, il ne s'agit pas de "cadeaux" .

  • Posté par Francart Raoul, mardi 11 juillet 2017, 12:59

    Je ne partage pas la rhétorique utilisée par Mr Crucke. Je suis étonné de constater cette logique ou les responsables politiques peuvent en toute impunité être invités. Pourquoi pas le citoyen contribuable, client de la société ad hoc qui pourrait être tiré au sort en compensation de leur fidélité à un organisme énergétique. Ce type de droit de "VIP" me laisse perplexe quant à l'éthique, la morale, même l'intérêt que cela peut représenter. Jusqu'où ne pourrait-on pas croire à une compromission sur certains marchés publics? Il me semble que dans leur position (hommes et femmes politiques), rien ne peut être accepté dans ce sens; c'est d'ailleurs une raison d'un salaire plus que confortable.

  • Posté par Roosemont Charles, mardi 11 juillet 2017, 20:12

    Quand le PTB sera au pouvoir, avec les socialistes, et Défi, ceci sera la norme car ils seront les inviteurs ET les invités. Donc, vous savez quoi voter.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs