Accueil La Une Belgique

Mons: l’opposition montoise fulmine

PS et CDH ont annoncé vendredi de nouvelles règles pour les prochaines séances du conseil communal. MR et Ecolo protestent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

On peut franchement parler d’escalade dans les rapports tendus entre le bourgmestre Elio Di Rupo et son ancien échevin des Finances (MR) Georges-Louis Bouchez. Ainsi, vendredi après-midi, c’est une nouvelle flèche qu’a décochée la majorité PS-CDH en direction du chef de groupe du MR, en décidant de revoir les règles concernant les prises de parole durant le conseil communal. Dorénavant, pour peu que le texte soit approuvé lors du conseil de ce 18 juillet, les mandataires ne pourront présenter plus de deux motions, même chose pour les questions et interpellations ; plus question de déposer une motion sur des matières relevant de la compétence d’autres pouvoirs ; et enfin, la prise de parole sera également limitée sur les points à l’ordre du jour. Entre autres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs