Accueil Belgique Politique

Des députés invités par Luminus à l’Euro: «Ce n’est jamais désintéressé», avertit Maingain

Pour le président de Défi, il faut se garder de toute tentative de lobbying.

Temps de lecture: 2 min

L’entreprise Luminus a invité plusieurs députés wallons, de différents partis, ainsi que le ministre de l’Énergie de l’époque Paul Furlan (PS), à un match des Diables rouges le 13 juin 2016 à Lyon, dans le cadre de l’Euro de football. Une pratique qui n’a rien de secret ni d’anormal, selon Jean-Luc Crucke (MR), interrogé ce mardi matin à ce sujet. De son côté, Ecolo plaide «le bon sens», tandis que le PS défend la création d’un registre des lobbies.

Chez Défi, on se montre plus tranché : « Le citoyen peut se demander pourquoi un mandataire a besoin de se faire payer l’entrée à un match de foot », estime Olivier Maingain. Pour le président amarante, il faut se garder de toute tentative de lobbying, car « tout voyage organisé par une entreprise privée n’est jamais désintéressé. » Cela n’implique pas forcément qu’il y ait conflit d’intérêts, estime-t-il, mais le risque existe d’un rappel de l’invitation, « a fortiori le jour où un débat dans une assemblée concerne une de ces entreprises. » Cependant, estime-t-il, il n’est pas possible d’établir une règle absolue en la matière : « A chaque mandataire d’évaluer les circonstances particulières. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une