Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Goran Ivanisevic: «Parfois, quand je regarde le film de ma victoire, je pense que je vais perdre…»

Goran Ivanisevic, sacré à la surprise générale en 2001, reste le dernier joueur bénéficiaire d’une invitation à avoir remporté un Grand Chelem. Rencontre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

L’image fait partie de la légende de Wimbledon : en 2001, Goran Ivanisevic mettait fin à une série de trois défaites en finale du tournoi londonien, devenant le joueur le plus mal classé, mais aussi le premier bénéficiaire d’une « wild-card », à soulever le prestigieux trophée. Seize ans, ce double record tient toujours et il fait partie de ces légendes que l’on ressort dès que la quinzaine londonienne démarre. S’il ne manque pas d’occupation, le Croate a quand même trouvé le temps d’évoquer, avec nous, ce fabuleux sacre, le tournoi 2017 et le tennis actuel, marqué par l’outrageuse domination du « Big Four ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs