Accueil Belgique Politique

Karl-Heinz Lambertz: «Il y a une éthique par rapport à l’argent qu’on gagne quand on fait de la politique»

Ce socialiste germanophone qui fut émissaire royal lors de la crise politique de 2008 juge sévèrement la crise, éthique et politique, qui frappe les entités fédérées francophones et son parti frère, le PS.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Homme politique belge de langue allemande, membre du Parti socialiste, Karl-Heinz Lambertz 65 ans, a été ministre-président de la Communauté germanophone de 1999 à 2014. Depuis 1999, il est membre du Comité des régions de l'Union Européenne, au sein duquel il a été particulièrement actif dans la commission de la politique économique et sociale et la commission de la Culture, de l'éducation et de la recherche. Karl-Heinz Lambertz devient ce mercredi président du Comité européen des Régions.

Comment jugez-vous la crise actuelle dans les entités fédérées francophones ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs