Accueil Sciences et santé

Nos hérissons se meurent. Comment les aider ?

Protégé mais peu étudié chez nous, le hérisson semble connaître le même sort que chez nos voisins où les effectifs diminuent de manière catastrophique. Cet animal très utile est victime notamment de notre haine des limaces.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Animal unique, éminemment sympathique et très utile, le hérisson a deux gros défauts. D’abord, il adore les limaces. Ensuite, il a choisi une technique de défense catastrophique : lorsqu’il se sent menacé, il pile et se roule en boule. Ces deux caractéristiques pourraient bien causer sa perte. Dans plusieurs pays européens, on s’inquiète. En Irlande, une association qui recueille les hérissons a lancé un cri d’alarme à l’égard des granulés anti-limaces qui empoisonnent indirectement les hérissons. En France, une pétition a recueilli plus de 100.000 signatures, n’hésitant pas à affirmer qu’en 2025 les hérissons auront disparu de l’Hexagone. Au Royaume-Uni, pays qui abrite une « Société pour la préservation du hérisson », et où le hérisson a été classé « espèce prioritaire », les chiffres indiquent qu’en zone rurale les populations du petit mammifère ont chuté de 75 % entre 2000 et 2014.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs