Accueil Monde Amériques

La «Russian connection» atteint la famille Trump, via le fils Donald Jr

Le fils aîné du président américain a admis mardi avoir rencontré une avocate, présentée comme émissaire du gouvernement russe. Ce dernier était apparemment désireux de fournir au candidat républicain des informations compromettantes sur sa rivale présidentielle, Hillary Clinton.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis New York

I love it » (« J’adore »). Dans un échange de courriel vénéneux qu’il a lui-même choisi de rendre public, Donald Trump Jr, fils aîné du président américain, ne cache pas son enthousiasme. Il répond alors, début juin 2016, à une proposition qu’un intermédiaire avec la Russie lui a faite en toutes lettres :« donner à la campagne Trump des informations et documents officiels qui incrimineraient Hillary (Clinton), et ses relations avec la Russie et qui seraient très utiles à (son) père. »

Après des mois de rumeurs, et une enquête qui peinait malgré tout à amasser des éléments concrets, cette révélation est un coup de tonnerre : sans préjuger de ce qu’il s’est finalement passé, il y a bien eu des relations entre l’équipe de Donald Trump et Moscou, dans le but de favoriser l’élection du candidat républicain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs