Accueil Médias

«Ça marche quand on fait du belge pour les Belges»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Et si la faible popularité des talk-shows s’expliquait simplement par le fait que les Belges ne s’intéressent pas assez à leurs compatriotes, subjugués par leurs voisins français ? «  C’est le vieux débat de savoir où se trouve l’identité belge francophone, explique Frédéric Antoine, chercheur en communication à l’UCL. On la retrouve dans les JT, qui sont les programmes les plus suivis chaque jour. On la retrouve aussi dans les nouvelles fictions belges. Benjamin Maréchal a essayé d’aller interroger le Wallon de base depuis une station essence, mais cela n’a pas marché car notre identité reste à 95 % française. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs