Accueil Belgique Politique

Samusocial: le récit d’une journée bouleversée par un email du président

La demande du président de l’ASBL d’enquêter sur des journalistes et un député a déclenché une vague de protestations. Alain Maron, le député visé, demande la démission de Michel Degueldre, qui est, selon lui, toujours en place.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Personne ne s’attendait à cela. Ce mercredi un e-mail a fuité sur les réseaux sociaux, adressé par le président du Samusocial, Michel Degueldre, à son responsable de la communication Christophe Thielens, avec copie à trois directeurs.

Daté du 25 mai dernier, au moment où quelques journalistes enquêtaient sur le Samusocial, au moment où le député écolo Alain Maron posait des questions parlementaires sur le sujet, et au moment où la ministre bruxelloise de l’Aide aux personnes Céline Fremault demandait des comptes, le courrier demande aux destinataires de procéder à des enquêtes sur la vie privée de journalistes et du député écologiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Rebts Jean-Louis, jeudi 13 juillet 2017, 6:51

    Foutre le dehors en plein hiver durant 1 semaine, ce parasite de la société...

  • Posté par William JONES, mercredi 12 juillet 2017, 21:04

    "Ce qui a été accepté quelques minutes plus tard par dix voix contre quinze." Vous en êtes sûrs ? Ne serait-ce pas plutôt quinze contre dix, ou dix sur quinze ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs