Accueil Économie Finances

Limiter l’effort budgétaire à 2,4 milliards en 2018?

Selon le comité de monitoring, un effort de 4,3 milliards est requis l’an prochain. La possibilité d’adoucir la pilule a été évoquée ce mercredi en « kern. » Mais aucune décision n’a été prise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement fédéral s’apprête-t-il à retarder une nouvelle fois le retour à l’équilibre budgétaire ? Un tel scénario se profile.

Ce mercredi, réuni en « kern » (conseil des ministres restreint), la coalition suédoise s’est penchée à la fois sur l’équation budgétaire et sur les réformes socio-économiques.

On le sait depuis samedi : le comité de monitoring – composé des dirigeants des administrations fédérales et de la Sécurité sociale et chargé de surveiller l’évolution des recettes et des dépenses publiques – estime qu’un effort additionnel de 7,7 milliards est requis si la Belgique veut atteindre en 2019 son objectif d’équilibre budgétaire « structurel » (comprenez : hors impact de la conjoncture et mesures one shot).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 13 juillet 2017, 13:48

    Mais dans quel monde vivons nous, là dans notre pays on cherche quelsques milliard d'euros, et en anglerre mourinho lui a fait dépenser un milliard pour du foot, juste du foot sans aucune valeur sociale , plus value humaine ou solidarité

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs