Accueil La Une Belgique

Samusocial: nouvelles révélations en commission d’enquête

Christophe Thielens, destinataire du fameux e-mail qui a suscité un tollé, a témoigné devant la commission d’enquête du parlement bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Après le tollé suscité par le mail du président du Samusocial demandant au porte-parole d’enquêter sur la vie de deux journalistes et d’un député, on a eu droit à d’autres révélations jeudi. C’était en effet au tour du principal destinataire de ce fameux courriel, Christophe Thielens, de témoigner devant la commission d’enquête du parlement bruxellois. Après un passage chez MSF, il est arrivé en 2003 au Samusocial où il a d’abord assuré la coordination des équipes de nuit avant de devenir responsable de la communication externe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Scius Marc, vendredi 14 juillet 2017, 8:12

    Je suis en accord avec M.Jean stals pour plus grande partie de son message. Je m'autorise donc à rappeler que les citoyens doivent contrôler la vie politique et que, malheureusement, il y a une carence, un désintérêt manifeste dans ce domaine. Je dois constater aussi que comme du temps de "la démocratie" grecque, seule une minorité parle alors que tous ont droit à la parole. Je propose donc de changer les termes : escrocs, voyous, mafieux, pourraient aussi être remplacés par manque de surveillance des électeurs. Enfin, entièrement d'accord sur l'affirmation finale liée au fascisme économique. Marc Scius

  • Posté par stals jean, jeudi 13 juillet 2017, 21:20

    Bien que ce soit entre les mains de la justice officielle que cette bande d’escrocs de voyous de mafieux devraient tous se retrouver, je continue à écrire que la presse se soucie moins du sort des SDF qui seront et sont déjà victimes des dégâts collatéraux occasionnés par ce séisme social, que de remplir des pages d’articles en guise de feuilleton bien croustillants… les travailleurs de terrains, les vrais, eux sont bien inquiets…qui se soucient de ce que les travailleurs aux salaires rikiki eux de cette ASBL envisagent comme solution aussi bien à court qu’à moyen qu’à long terme maintenant que cette implosion a eu lieux…Ce n’est pas les humanistes ni les libéraux entré en priapisme qui se soucient du sort des laissés pour compte du fascisme économique des ultralibéraux…

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs