Accueil Belgique Politique

Khattabi: «En réalité, Lutgen voulait uniquement changer le casting!»

La co-présidente d’Ecolo s’estime « trompée » par le CDH.

Temps de lecture: 2 min

Zakia Khattabi s’est dite « trompée » par Benoît Lutgen ce vendredi matin au micro de Bel RTL, au lendemain de la décision des verts de quitter la réunion sur la gouvernance qui avait lieu avec le MR et le CDH. « Trompée parce que nous avons voulu croire que Lutgen souhaitait changer le système. Mais en réalité, il voulait juste changer de casting ! », a déploré la co-présidente d’Ecolo.

À lire aussi Crise politique: Olivier Maingain pose ses conditions

Zakia Khattabi regrette notamment l’absence d’accord sur le décumul intégral et le plafonnement des rémunérations. Le flou est le même sur la suppression des provinces : « Ce n’est toujours pas clair, je ne suis pas capable de dire si l’engagement est réellement pris », constate-t-elle. Et si Ecolo a refusé la réduction du nombre d’élus bruxellois, « c’est parce que nous n’avons pas eu l’occasion de consulter Groen, notre partenaire. Cette décision ne concerne pas uniquement la Wallonie. ».

Les écolos feront-ils partie d’une majorité francophone ? Pour Bruxelles en tout cas, ils envisagent toujours de négocier avec le PS : « Nous voulons d’abord discuter sur les sujets de gouvernance. Après, tous les partis sont logés à la même enseigne. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Pasquarelli Rita, lundi 17 juillet 2017, 10:04

    "Le P$ dans l'opposition, c'est faire oeuvre de salubrité publique." Comment ne pas être d'accord avec cette sentence de Zakia Khattabi? On dirait cependant qu'elle regrette déjà celle-ci. Quant à Maingain, seule son sentiment vengeur à l'égard du MR explique son attitude. Il serait d'ailleurs temps que le MR siffle la fin de la récréation en exigeant la réelle démission du CDH, forçant ainsi Défi à choisir entre eux et le P$ sous peine de vacance du pouvoir. Si le pourrissement s'installe, cela ferait le jeu des flamands et Defi en alors serait responsable. Cocasse, non ? En mesure-t-il bien le risque ?

  • Posté par Voet Ch., vendredi 14 juillet 2017, 15:55

    ah les commentaires, mais voila, Lutgen n'est que le relais du " CEPIC " l'extrême, extrême droite du vieux PSC - CVP c.a.d. les plus conservateurs et un rammasi de de gros capitalistes ( voyez les lux - panama papers etc... ) il faut des sous mais pas chez eux, les petits comme moi, la ils peuvent nous tordre car nous n'avons pas des sommes colossales dans les paradis fiscaux, mais aussi, avec le kazakgate, il y a des gros bonnets impliqués et ils ne peuvent pas être mis à jour ( Renders en fait parti mais ne sera pas mis en cause ) ah! oui le fric et le pouvoir, et le pire arrive, le flamingant de Brakel a dans sa manche une bombe pour le petit peuple, il veut mobiliser l'épargne ( style Gutt de l'après guerre ou la méthode de Chypre ) alors restons plus qu'éveillé ! ! ! !

  • Posté par Lumens Marc, vendredi 14 juillet 2017, 12:56

    C'est toujours le même cirque avec les écolos, bien oui, bien non.pour régler le problème des du recyclage des immondices, là ils sauront s'exprimer, pour le reste cela reste un petit parti composé de ploucs tous habillés dans le même style et un esprit de l'ai 1968.... Maintenant je ne cautionne pas le CDH.

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 14 juillet 2017, 16:26

    Je trouve votre commentaire "légèrement" tendancieux. En effet, il est surprenant de lire toute l'opprobe que vous jetez comparitvement aux autres partis comme le CDH que vous ne "cautionnez" pas, point barre. Et le PS? Et le MR? Alors Ecolo a certainement des défauts mais le résumer à des ploucs de mai 1968, cela vous discrédite quelque peu.

  • Posté par Stephan Schmitz, vendredi 14 juillet 2017, 11:49

    "Monsieur Lutgen a pris sa décision du fin fond de Bastogne, sans connaître Bruxelles" prétend Kattabi dans une interview accordé à l'écho. "Du fin fond de Bastogne...." Indépendamment de l'opinion que l'on peut avoir du sieur Lutgen, le bastognard que je suis est consterné par l'arrogante sortie de de madam Khattabi. Combien de décisions prises du fin fond des souks bruxellois n'ont-elle pas impacté la vie des contrées ardennaises peuplées apparement de seuls conifères épineux. La rustre origine de Lutgen ne lui permettrait d'interférer sur la civilisée Bruxelles? Je n'ose imaginer la levée de boucliers si le même Lutgen avait mis en doute la capacité à comprendre les subtilités de la politique belge pour quelqu'un dont les racines pourrait se retrouver dans un bled proche-oriental."

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une