Accueil Belgique Politique

Crise politique: en trois semaines, Ecolo a engrangé bien plus que de la gouvernance

Le tandem écologiste a occupé le centre du jeu, mettant à l’agenda ses priorités. Une visibilité dont ont également profité les coprésidents.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Dans un an ou deux, Ecolo érigera peut-être une statue à Benoît Lutgen. Car en retirant la prise avec le PS, le président du CDH a surtout allumé les projecteurs médiatiques. Et les écologistes ont su en profiter. Jusqu’à un certain point.

« On fait gagner nos pires concurrents. Ecolo caracole. Quel coup de pub pour eux », pestait jeudi un CDH. En arguant de la gouvernance pour expliquer son divorce avec le partenaire socialiste, le président centriste a permis aux verts d’avancer sur leur matière de prédilection : l’éthique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Delforge - Cardon , vendredi 14 juillet 2017, 14:51

    Ecolo à bien fait d'arrèter il allait encore se faire pieger

  • Posté par Didier Marc, vendredi 14 juillet 2017, 13:18

    Ils ont tout à fait raison d'arrèter là les discussions. Manifestement, il n'y avait pas possibilité d'aller plus loin avec les 2 nouveaux compères CDH - MRNVA, espérons que les discussions et les débuts d'accords engrangés avec ceux-ci pourront servir à de vrais projets de lois pour nettoyer la vie politique. ON verra alors la vraie sincérité du duo cdhnmr. Oui le décumul est une absolue nécessité pour faire apparaître de nouvelles têtes et encore éviter des mains mises de pouvoir par de petits groupes (MR-PS à Liège; Yvan Mayeur à Bxl, Van Cau à Charleroi, PAPA, ....)

  • Posté par Lambert Paul, vendredi 14 juillet 2017, 10:43

    Ecolo se complet dans l'opposition, la critique étant bien plus facile qu'essayer de faire changer les choses, ecolo veut tjrs imposer ttes ces idées , mais ecolo devrait apprendre à négocier, et ensuite petit à petit en étant au pouvoir essayer de faire changer les choses, dans notre pays les partis ont tjrs dû négocier et faire des concessions,

  • Posté par Gilson Alfred, vendredi 14 juillet 2017, 11:04

    N'oubliez pas qu'Ecolo a été roulé dans la farine à la Région wallonne. Tout ce qu'il avait construit, engrangé lorsqu'il était au pouvoir, a été détricoté par le pouvoir encore en place pour quelque temps. "Chat échaudé craint l'eau froide".

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs