Les expos de l’été à ne pas manquer

Les expos de l’été à ne pas manquer

The World Of Steve McCurry

Le succès est tel que l’exposition se prolonge, pour le plus grand bonheur du public. La Bourse de Bruxelles expose les œuvres du grand photographe américain dont les clichés pris pendant la guerre en Afghanistan ont fait le tour du monde. La capitale jouit ainsi de la rétrospective la plus complète jamais consacrée à sa carrière. On y retrouve ses photos les plus connues, dont le célèbre portrait de la jeune Afghane aux yeux vert, mais aussi de plus récentes dont certains premiers tirages jamais exposés. Avec l’œuvre de McCurry, partagez son insatiable désir de découvrir le monde et sa diversité.

Jusqu’au 20/08. Bourse de Bruxelles. www.stevemccurryexpo.be

Yves Klein – Le Théâtre du Vide

Il aura popularisé, plus que tout autre peintre contemporain, les monochromes et toiles qu’il recouvrait entièrement d’un bleu marine, ce fameux bleu Klein si particulier. Souvent contesté de son vivant par le monde de l’art, Yves Klein est aujourd’hui reconnu unanimement comme le plus important des précurseurs du Happening comme du Body Art. Composée d’œuvres jamais exposées, de photos et d’images rarement dévoilées, l’expo que lui consacre, après celle de la Tate Galery, Bozar, est la plus importante jamais consacrée au peintre français. À ne pas rater.

Jusqu’au 20/08. BOZAR. www.bozar.be

https://visit.brussels/fr/event/Yves-Klein

Yo  Brussels-Hip-Hop Generations

Né dans les rue de New-York dans les années 70, le hip-hop est devenu aujourd’hui un art partagé par la jeunesse du monde entier. Ce phénomène urbain associant dance, rap, graffitis et DJing a connu depuis 35 ans un formidable développement en Belgique et, tout particulièrement, à Bruxelles. En association avec visit.brussels, le Palais des Bozar propose une exposition rétrospective dans le cadre de MIXITY. Brussels 2017, célébrant la diversité, réunissant archives et objets mais aussi rencontres, ateliers, performances et  Battles.

Jusqu’au 17/09. BOZAR. www.bozar.be

From China to Taïwan - Les pionniers de l'abstraction (1955-1985)

Voici une occasion formidable de découvrir le dynamique Musée d’Ixelles qui, à côté de ses collections permanentes, organise des expositions- événements. From China To Taiwan retrace les débuts et, surtout, l’évolution de la peinture abstraite chinoise à la période où de nombreux artistes ont décidé de quitter le continent en 1949 pour s’installer à Taïwan. Inspiré par l’Art occidental, ils ont collectivement créé une forme d’abstraction originale située au croisement de l’Orient et de l’Occident. Fascinant.

Jusqu’au 24/09. Musée d’Ixelles. www.museedixelles.be

Art is Comic

Le récent MIMA (Millennium Iconoclast Museum of Art) installé à Molenbeek dans les anciennes brasseries Belle-Vue, se veut un Musée d’Art 2.0 entièrement dédié aux arts dits mineurs ou venant de la rue (Street Art). Et c’est à la BD que le jeune musée a ouvert depuis peu ses portes pour une expo qui l’explore jusqu’aux limites du genre, à travers plusieurs auteurs. L’artiste belge Brecht Vandenbroucke, qui tire son inspiration de la culture pop mais aussi de la peinture classique, est l’un de ses invités les plus remarquables. Un lieu à découvrir à tout âge.

Jusqu’au 31/12. MIMA.  www.mimamuseum.eu

Le musée absent

Déjà 10 ans d’existence pour le WIELS, un musée qui ne cesse de regarder vers le futur. Son exposition en cours investit également deux bâtiments voisins, s’interrogeant sur ce que devrait être un Musée consacré à l’Art Contemporain dans une ville multiculturelle comme Bruxelles, capitale de l’Europe. Anticipant sa création, WIELS dessine des pistes de réflexion. Des œuvres existantes et de nouvelles productions d’environ 45 artistes, contemporains et d’un passé récent, sont ainsi présentées. Une expo hors-norme, associée au Kunstenfestivaldesarts.

Jusqu’au 13/08. WIELS. www.kfda.be www.wiels.org

Astérix chez les Belges

Une exposition ludique au cœur du superbe Musée de la BD, où chacun pourra mesurer son degré de belgitude, organisée autour de l’album des aventures d’Astérix (et Obélix) dans lequel Goscinny et Uderzo, après les avoir envoyés un peu partout en Europe, les expédient en Belgique. Après tout, comment deux « irréductibles » Gaulois pouvaient-ils  accepter sans réagir la déclaration de César : « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves… » ? Et les deux auteurs, qui connaissaient bien le plat pays, ont pris un malin plaisir à explorer nos us et coutumes. Irrésistible.

Jusqu’au 03/09. Musée de la Bande Dessinée. www.cbbd.be

Tout ce que vous devez savoir au sujet des expos de l’été sur www.summer.brussels

CONCOURS
Remportez des nuits d'hôtel à Bruxelles, des Brussels Card, des entrées pour l'expo YO...

rendez-vous sur www.lesoir.be/summer