Accueil Monde

Une élection présidentielle contestée en Côte d’Ivoire

Le président sortant Alassane Ouattara, grand favori de la présidentielle de ce dimanche, vise une victoire dès le premier tour lors du scrutin. L’opposition crie à la manipulation. Beaucoup d’électeurs sont tentés par l’abstention.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le premier tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, programmé pour ce dimanche, sera suivi de près par tous ceux qui espèrent qu’un scrutin apaisé permettra à ce pays phare de l’Afrique de l’Ouest d’oublier le traumatisme laissé par le scrutin précédent. En 2010 en effet, la contestation de l’élection présidentielle s’était traduite par des affrontements meurtriers entre les partisans des deux principaux rivaux, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Plus de 3000 Ivoiriens avaient alors été victimes des violences et 300.000 personnes s’étaient réfugiées dans les pays voisins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs