Accueil Monde France

Cela s’est passé un 14 juillet: «Chirac échappe à un attentat»

Le tireur voulait « changer le monde »

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

(article paru le 15 juillet 2002)

La scène s’est passée en plein défilé du 14 juillet ! Il était 10 heures, dimanche, lorsque le président Jacques Chirac passait en revue les armées. Soudain, aux environs de la place de l’Etoile, un jeune homme a sorti une carabine 22 long rifle d’une housse pour guitare. A 150 mètres, le tireur a fait feu, sans mettre le chef de l’Etat français en péril, avant d’être maîtrisé par des spectateurs et interpellé par la police. J’ai senti un mouvement de foule sur mon côté droit. J’ai alors vu, à deux ou trois mètres de moi, un homme en train de viser en direction du président, a déclaré un témoin. Un voisin a frappé la main du tireur tandis que j’agrippais une partie de l’arme, dont une pièce métallique est tombée. Un troisième a maintenu le fusil par le haut.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs