Accueil Opinions Éditos

À moins d’un million le sénateur, quel serait le prix d’un ministre?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Mardi, la commission « Kazakhgate » réduira les feux. Elle ne devrait reprendre ses auditions qu’en octobre pour entendre MM. Ibragimov et Chodiev (on peut rêver…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Vandercammen Adrienne, dimanche 16 juillet 2017, 20:16

    Excellent. continuez

  • Posté par Vandercammen Adrienne, dimanche 16 juillet 2017, 20:15

    Quand on tient de pareils propos, on cite des noms ou des preuves ou alors cela s'appelle au choix de la calomnie ou de la médisance ...

  • Posté par Jules Vandeweyer, samedi 15 juillet 2017, 14:54

    La vague bleue est passée ... au bleu. A l'horizon, le ciel rougeoie, le ciel flamboie... C'est le grand Soir de la droite qui s'annonce.

  • Posté par Jacques MAUDOUX, samedi 15 juillet 2017, 10:27

    Peut-être devra-t-on ajouter "l'achat d'un juge"...

  • Posté par Monsieur Alain, samedi 15 juillet 2017, 9:28

    Top le coup de gueule. Il faut continuer le combat et s'assurer que la nouvelle génération reprendra le flambeau. Impossible de gagner la guerre mais nous pouvons encore gagner des batailles et ne pas nous laisser faire.

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs