Accueil Belgique Politique

Maingain, insensible aux manœuvres du CDH

La tentative de déstabilisation menée ce week-end par la ministre Fremault a fait « pschitt ». Le président de Défi ne retire pas la prise du gouvernement Vervoort et reproche aux humanistes de ne pas comprendre la spécificité de la mécanique bruxelloise.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Quel week-end ! Suite à la charge contre le PS bruxellois de la ministre Céline Fremault (CDH) dans L’Echo de samedi, on pouvait s’attendre à ce que les choses bougent. Il n’en est rien. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a démonté, preuve à l’appui, que la charge du parti humaniste ne reposait sur rien. Laurette Onkelinx, présidente de la fédération bruxelloise du PS, a parlé de manœuvre «  téléguidée par la voix de son maître  » et de «  chaos tout à fait incompréhensible  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Reginster Jean-luc , lundi 17 juillet 2017, 8:52

    Maingain et Défi sont ici fondamentalement illisibles dès lors qu'ils n'ont que la gouvernance comme revendication mais qu''ils sont acoquinés en région bruxelloise avec le parti dont chacun sait, depuis très longtemps, qu'il est le moins fréquentable sur cette question. Nous assistons donc à une guerre de positions purement politicienne.

  • Posté par stals jean, dimanche 16 juillet 2017, 21:42

    Excepté d’écrire en vitesse que la Belgique a de la chance que des élus de la politique de l’honnêteté et de la compétence d’Olivier Maingain existent encore, j’ouvre une parenthèse à propos de ces coquilles vides qui se font mousser à pointer des fautes d’orthographes qu’ils ont pu repérer chez d’autres …Ces abrutis la, tout comme ces grands humanistes façon(s) Lutgen d’ailleurs, et en relativisant bien entendu, ne méritent finalement que mépris. Mépris à la hauteur de leur incommensurable insignifiance…

  • Posté par Langhendries Benoît, dimanche 16 juillet 2017, 20:40

    Wallonie avec un seul "n", s'il-vous-plaît. Merci. Pas de commentaires au sujet des deux idiots qui sont en train de "négocier" pour former un "gouvernement" wallon.

  • Posté par Vigneron Gérard, dimanche 16 juillet 2017, 21:03

    La chasse aux parvenus dure depuis 12 ans pr quel résultat en Wallbanie ?..... 0 double 0... alors oui 2 idiots négocient si je vs lis mais que pensez-vous de celui qui a le cœur qui saigne et qui a dirigé la RW?

  • Posté par Génard Virginie, dimanche 16 juillet 2017, 19:45

    Olivier Maingain a probablement les clés pour la région bruxelloise mais en Wallonnie son parti ne représente rien...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs