Accueil Belgique Politique

La crise politique, une partie d’échecs ou de poker menteur?

Le coup historique du président du CDH n’a débouché sur rien de concret. A Bruxelles, Céline Fremault (CDH) a eu besoin d’un mois pour débrancher à son tour l’électricité, un comble… Olivier Maingain (Défi), lui, refuse d’en faire de même.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Dites donc, le temps file : ce lundi, il y a quatre semaines pile poil que Benoît Lutgen « retirait la prise » unissant CDH et PS dans les entités fédérées francophones. Ne chicanons pas : c’était il y a un mois. Et puis quoi ? Rien… Lutgen et Chastel se font les yeux doux, la belle affaire ! Mais pour le reste, le paysage politique végète dans un marécage démocratique, une sorte de fausse crise inédite entre des gouvernements qui vivotent et des partis qui parlotent.

Le coup historique du président du CDH n’a débouché sur rien de concret. A Bruxelles, l’humaniste Céline Fremault a eu besoin d’un mois pour débrancher à son tour l’électricité, un comble… Olivier Maingain et Défi refusent toujours d’en faire de même malgré les courts-circuits de l’actualité, comme cette histoire de séminaire spadois du Samusocial. Et Ecolo ? Les verts ont choisi la voie du courant alternatif, un peu dedans, un peu dehors.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Germiat Michel, mercredi 19 juillet 2017, 12:23

    Il n'y a plus que dans le Luxembourg que le CDH est omnipotent. Lutgen et Cie ne vivent que de leurs mandats, ce n'est pas pour rien que le CDH en diminution dans le reste de la francophonie s'accroche coûte que coûte au pouvoir....C'est bien triste, mais que peuvent faire d'autres ces calotins d'un autre siècle......

  • Posté par Slezingher , lundi 17 juillet 2017, 16:21

    Monsieur Maingain subitement très intéressé par la bonne gouvernance ferait bien de montrer l'exemple immédiatement et abandonner 2 des ses trois mandats principaux full time: parlementaire, président de parti et bourgmestre. Chiche?

  • Posté par Pahaut Laurette, lundi 17 juillet 2017, 13:13

    La contre-vérité est devenue la règle en politique : Fremault qui prétend ne pas avoir été au courant d'une réunion que son chef cab confirme, Francken... qui dit je n'ai pas dit alors qu'il l'a dit.... etc etc etc. Pendant combien de temps allons-nous encore tolérer d'être représentés par ces politiciens sans aucune morale ?

  • Posté par Huart Michel, lundi 17 juillet 2017, 10:56

    Notre problème trop de politiciens qui de plus n'ont qu'un objectif s'enrichir, sans se soucier du bien du pays. Supprimons les provinces, elles ne servent qu'à engendrer des coûts, nous avons les régions. Cela ferait beaucoup de politiciens en moins. Limitons à 2 les mandats politiques identiques et successifs. Interdisons le cumul des mandats payants, le décumul se fera tout seul. Imposons plus de rigueur quant à la présence de nos chers représentants aux scéances des chambres. Revoyons la rénumération des pensions de nos chers politiciens et les modalités d'obtention de celles-ci. Si nous voulons un changement, pas besoin de créer un hypothétique nouveau parti, il nous suffit de ne plus jamais voter tête de liste mais pour des personnes se trouvant en fond de liste...Et sutout faire des économies en évitant la création de nouvelles fonctions, de nouveau postes qui ne génèreront que des coûts supplémentaires, j'en ai marre de payer touours et toujours plus....

  • Posté par Michèle Plahiers, lundi 17 juillet 2017, 10:36

    Et pendant ce temps, cela se passe en France,....2019: Bruxelles une espèce de satellite (comme la Corse ou Monaco) de la France, la wallonie rattachée à la france et la flandre prendra son indépendance,....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs