Accueil Culture Musiques

John Coltrane, l’artiste qui voulait être un saint

Il est mort à 40 ans, il y a un demi-siècle. Son influence est plus forte que jamais. John Coltrane a influencé des générations de jazzmen et toute la musique.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

John Coltrane était interrogé par un groupe de Japonais en juillet 1966. Qu’aimeriez-vous être dans dix ou vingt ans ?, lui demande-t-on. «  Comme musicien et comme personne, j’aimerais être un saint. » John éclate de rire, sa deuxième épouse Alice aussi. Une boutade ? Sans doute. Le rire est en tout cas là pour désamorcer la tension et l’incompréhension des interviewers. Mais qu’on ne s’y trompe pas : Coltrane était sérieux. Il pensait ce qu’il disait. Il voulait servir d’intercesseur. «  Je veux être capable d’apporter quelque chose aux gens, qui s’apparente au bonheur, a-t-il aussi dit. Je voudrais découvrir un moyen de faire pleuvoir si je le voulais. Si un de mes amis est malade, je jouerais un morceau et il irait mieux. Mais quels sont ces morceaux et comment arriver à les jouer, ça, je ne le sais pas.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs