Accueil Médias

«Demain nous appartient»: comment TF1 veut booster ses débuts de soirée

Le feuilleton doit booster la chaîne mise en difficulté par la concurrence. Le feuilleton marque aussi le grand retour des sagas d’été, abandonnées il y a dix ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La tradition s’était perdue depuis une bonne dizaine d’années. Chaque été, des millions de téléspectateurs en France, des centaines de milliers en Belgique, suivaient pendant plusieurs semaines les péripéties d’une belle héroïne. Tantôt elle affrontait des ennemies comme Mireille Darc au début des années nonante dans « Cœurs brûlés ». Tantôt, elle analysait des phénomènes paranormaux comme Ingrid Chauvin, au milieu des années 2000 dans « Dolmen ». Parmi les ingrédients des sagas de l’été, on trouvait aussi : des souvenirs effacés, des trahisons, des courses-poursuites improbables sur des toits ou au milieu des oliviers. Et une brochette de beaux mâles, souvent dans la quarantaine, histoire de faire transpirer les ménagères déjà collées à leur ventilateur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs