Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Namur: «United Holi Colorz» débarque

Le concept débarque pour la première fois à Namur. Les organisateurs attendent 5.000 personnes.

Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Un simple coup d’œil sur les photos des éditions qui se sont déroulées dans d’autres villes suffit pour donner l’envie de participer. Et bonne nouvelle, l’événement « United Holi Colorz » qui se déroule déjà aux quatre coins du monde, dont à Bruxelles et à Liège, débarque pour la première fois dans la capitale wallonne. Pour proposer cet événement dans notre ville, l’association « I Love Namur » s’est associée à « The Legendz », l’organisateur liégeois de l’événement haut en couleur, aussi connu pour faire venir David Guetta en Belgique. « Étant donné qu’il n’y avait plus de festival à Namur suite à l’arrêt du Verdur Rock, on s’est dit qu’il y avait un marché à prendre », commence Maxime Jonard, Manager au sein de l’ASBL « I Love Namur » et co-organisateur de l’événement.

« Avec mon équipe, nous avons contacté les différents collectifs de musiques ou événementiels comme la Deepnoize ou Namur Events. Nous avons fait une réunion tous ensemble. J’ai ensuite rencontré le boss de “The Legendz”. Et son événement à Namur était évidemment une bonne idée. J’ai alors introduit un dossier à la Ville, qui m’a confirmé qu’il était possible d’organiser un événement rassemblant les jeunes. »

En collaboration avec « The Legendz », l’ASBL « I love Namur » propose donc le « United Holi Colorz » le 2 septembre sur le parking des Casernes à Namur. L’événement se déroulera de 13h à 22h. Sur scène, place à la musique actuelle allant de l’électro au rap. Parmi les artistes, on retrouvera notamment les Namurois Vijay et Sofia Zlakto. « Notre public cible est les festivaliers de moins 25 ans. D’ailleurs, l’AGE de l’Université de Namur (NdlR : l’Assemblée Générale des Étudiants) s’est d’ailleurs associé à l’événement. Mais nous voulons aussi que tout le monde s’y retrouve », explique Maxime Jonard. « Le parking des Casernes est assez grand. Nous allons, par exemple, aussi offrir une scène aux jeunes talents comme il y avait au Verdur Rock. »

Des origines indiennes

La Holi tire son origine d’Inde, où l’on célèbre chaque année l’arrivée du printemps en s’aspergeant de poudres de toutes les couleurs. Les décors seront là pour le rappeler. « Et les festivaliers pourront aussi acheter des poudres de toutes les couleurs pour vivre l’expérience jusqu’au bout. L’ambiance se veut donc familiale et tout public. »

Les éditions qui se déroulent dans les autres villes telles que Bruxelles ou Liège attirent à chaque fois la foule. D’ailleurs, l’événement vient à peine d’être annoncé que 20 % des places ont déjà été vendues. « J’espère que nous atteindrons les 5.000 personnes », explique Maxime Jonard.

Et le prix est assez démocratique. « Notre but est de montrer l’égalité entre tout le monde et de faire un grand rassemblement populaire. Nous avons donc fixé le prix à 15 euros. »

L’événement semble avoir séduit la Ville puisque les échevinats de la Culture et de la Jeunesse soutiennent l’événement.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo