Accueil Belgique Politique

Crise politique: Ecolo s’associe à Groen pour poursuivre les discussions sur la gouvernance (vidéo)

Les deux partis rencontreront Défi ce mardi.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Comment les verts allaient-ils répondre à l’invitation lancée par Olivier Maingain, dimanche soir ? « Le bureau politique d’Ecolo prend acte de la demande de Défi de poursuivre les discussions sur l’assainissement des pratiques politiques à Bruxelles », a annoncé le parti dans un communiqué, peu avant 12h30. « Ecolo pointe en particulier les enjeux de la dépolitisation de l’administration, du décumul intégral et de l’intégration des rémunérations privées dans le calcul d’un plafond salarial. » Les verts précisent toutefois qu’ils veulent poursuivre ces discussions « en dehors de toute négociation pour la formation d’un Gouvernement ».

Ce n’est pas réellement une surprise, Ecolo ayant toujours indiqué qu’il souhaitait «  un basculement  » du système démocratique au travers d’une réforme de la gouvernance, avant d’envisager de débattre d’éventuels accords de majorité. Ce qui l’est un peu plus, par contre, c’est l’arrivée de Groen dans les négociations, à l’invitation de leurs homologues francophones. « Etant donné la spécificité de la Région Bruxelloise, ces discussions se feront avec Groen, dont la Présidente a reçu mandat pour entamer des discussions conjointes », annonce le parti écologiste dans son communiqué. A l’avenir, ce n’est plus un tandem (Zakia Khattabi et Patrick Dupriez) mais un trio (ce binôme, associés à Meryem Almaci, présidente de Groen) que rencontreront les autres présidents de parti.

Ecolo et Groen rencontreront Défi ce mardi après-midi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une